Grenoble équipe ses tramways de capteurs de particules fines – Sciencesetavenir.fr

 

Pour affiner ses mesures de qualité de l’air, l’agglomération grenobloise a monté des capteurs sur ses tramways. Les premiers résultats permettent de mieux détailler la concentration des polluants autour des axes de circulation.

Source : Grenoble équipe ses tramways de capteurs de la pollution de l’air – Sciencesetavenir.fr

 

Les particules fines causent plus de morts que les bactéries et les virus…

On a beaucoup parlé des maladies nosocomiales pendant les 2 décennies passées, responsables de maladies et de décès mais limitées aux milieux hospitaliers.

Les particules fines nous inquiètent depuis que nous connaissons des pics de pollutions plus fréquents et surtout parce que les mesures prises impactent notre quotidien ! Mais elles sont très insidieuses puisqu’elles sont partout, produites par la circulation routière, les feux de bois, certaines activités industrielles, et que mêmes nos produits de nettoyage en émettent.

Les mesurer en ville est un excellent premier pas qui permettra d’en réduire la concentration. Mais il ne faut pas oublier que l’intérieur des bâtiments est souvent plus contaminé que l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *